Notre Blog

Planning de pré rentrée 2014

Les grandes vacances touchent à leur fin, les rayons des magasins se remplissent de cahiers et de crayons, tout le monde rentre de vacances… il n’y a plus de doute, la rentrée approche.

Alors, pour ne pas stresser la veille de la rentrée, ACTIV’COURS te propose d’organiser tes
11 prochaines jours pour pouvoir concilier moments de plaisir et travail.

Première étape : reprend tes cahiers, DS
et autres DM et complète :

– Les matières suivies

– Les chapitres que tu n’as pas compris ou que tu veux relire

– 4 exercices au hasard

Sois précis et n’oublie rien !

Deuxième étape : commence à remplir le planning avec les « moments en famille », les « moments entre amis », les « activités » et les « rendez-vous » (dentiste…).

Troisième étape : grâce à la « Liste
de mes révisions », répartis tes exercices et tes chapitres à revoir.

 

Un conseil :

– Privilégie l’apprentissage de tes leçons le matin, moment où tu es le plus concentré et les exercices l’après-midi.

 

N’oublie pas d’inscrire tes cours avec ton professeur ACTIV’COURS sur le planning. Tu pourras ainsi travailler avec lui ce que tu n’as pas compris.

Si tu es en primaire ou au collège, n’hésite pas à demander de l’aide à tes parents, ils seront ravis de voir comment tu t’organises !

Maintenant que ton planning est rempli, tu vas pouvoir profiter de la fin de tes vacances sans culpabiliser !

Retrouve ce planning « spécial rentrée 2014 » sur notre page Facebook. Partage-le avec tes amis ! www.facebook.com/activcours

Bonne Rentrée !

Liste de mes révisionPlanning

Rencontre avec une lycéenne équatorienne

France EquateurLa rentrée approche ! Mais à l’autre bout du monde, à plus de 96OO kilomètres de la France, les élèves ont déjà repris le chemin de l’école. En Équateur, Sam nous raconte sa vie de lycéenne. Et comme il est temps de commencer à réviser

pour la rentrée, nous avons retranscrit l’interview en anglais et en français.

Hi! My name is Sam, I’m 16 years old and I come from Ecuador. At the moment I’m studying high school and I’m following the specialty in science. As mentioned before, I’m into science, which is why I’m deciding between following Medicine or Psychology as a career once I finish school.

Bonjour ! Je m’appelle Sam, j’ai 16 ans et je viens d’Equateur. Je suis actuellement au lycée, en spécialité scientifique. A la fin de mes études, j’aimerais travailler en médecine ou en psychologie.

Carte_de_l'Équateur_FRMy very first day at kindergarten was when I was 3 years old, 5 years old at elementary school, 12 at middle school and 15 at high school.

J’ai commencé l’école maternelle à l’âge de 3 ans puis je suis rentrée à l’école primaire à 5 ans, au collège à 12 ans et au lycée à 15 ans.

School starts at 7h15. As soon as the bell rings we all go to the sports field and make lines by grades and have the principal of the school greeting us and wishing us good luck for the day. On Mondays we sing Ecuador’s anthem during this time. This lasts for around 10 min and then we would go to our classrooms. After this we have 4 periods of class and then a 15 min break when we eat a snack and hang around with friends, then again 4 periods and after a 20 min break, then 2 more periods of class and school ends.

My school does not have a cafeteria since we finish at 14h30, but there’s a little snack bar where you can buy stuff to eat like chips, hotdogs, Ice cream, yogurt, etc. After school I get home and have lunch, then I do my homework and once I finish I like going to the pool or to my best friend’s house.Sans titre

L’école commence à 7h15. Dès que la cloche de l’école sonne, nous allons sur le terrain de sport, nous nous mettons en ligne par niveau scolaire et le principale de l’école nous accueille et nous souhaite une bonne journée. Le lundi, nous chantons l’hymne équatorien. Cela prend 10 minutes et nous rejoignons nos salles de classe. Après, nous enchainons quatre cours de 40 minutes chacun et nous avons une pause de quinze minutes où nous mangeons pendant laquelle nous parlons avec nos amis. Ensuite, nous reprenons avec quatre cours puis une pause de 20 minutes et nous finissons les cours avec deux autres cours.

Mon école n’a pas de cafétéria car nous finissons à 14h30. Mais il y a un

« snack bar » où nous pouvons acheter des encas comme des chips, des hotdogs, des glaces ou du yaourt. Après l’école, je rentre à la maison pour prendre mon déjeuner. Après je m’attaque à mes devoirs et lorsque j’ai fini, je vais à la piscine ou chez ma meilleure amie.

otavalo-Imbabara-Equateur

See you soon in Ecuador !

A bientôt en Équateur !

Connaissez-vous le socle commun de compétences ?

DuranSans-titre70t la scolarité de votre enfant, vous avez surement entendu parler du « socle commun de compétences »… Mais savez-vous exactement son utilité ?

Le socle a également pour objectif d’accompagner l’élève

dans son apprentissage grâce à un enseignement plus individualisé.

Ce socle comporte 3 parties :

– la première doit être validée en fin de CE1

– la deuxième est contrôlée en fin de CM2

– la dernière, qui correspond à la maîtrise totale du socle commun, est approuvée en troisième ou en fin de scolarité obligatoire.

A chaque étape, l’école transmet les résultats de l’élève à sa famille. Si un élève éprouve des difficultés, l’équipe enseignante peut lui proposer une aide personnalisée. À la fin du CM2, elle remet le livret au responsable légal.

Le livret personnel de compétences est

complété au plus tard en fin de troisième. Tous les enseignants participent à l’évaluation des élèves, sur les sept compétences du socle. La maîtrise des compétences est validée par l’ensemble de l’équipe pédagogique et attestée par le chef d’établissement.

Vous pouvez retrouver le livret personnel de compétences complet ici.

Retrouvez ici une vidéo : « Pourquoi le socle de compétences ? »

 

Les premières perles du bac 2014

 

Cette année encorelogo_perles2-510x350, les futurs bacheliers ont fait preuve d’une grande imagination ! Avant même les résultats officiels, quelques perles du bac 2014 ont filtré et le cru 2014 semble être particulièrement amusant !

la série L, l’épreuve de philosophie a inspiré les candidats.

Sujet 1 : Les œuvres d’art éduquent-elles notre perception ?

« Notre perception nous fait voir des oeuvres qu’il vaut mieux des fois oublier. »

« Je dois dire que je n’ai objectivement aucune connaissance sur Kant. »

« Je dois reconnaître que la pornographie en tant qu’oeuvre concrète a radicalement changée ma perception des choses. »


Sujet 2 :
Doit-on tout faire pour être heureux ?

« Pourtant, pour être heureux, certains font des actes très méchants : violer, tuer, massacrer, torturer, découper, écorcher… Mais il n’est pas nécessaire toujours d’en arriver là. »

« Pour être heureux, on doit parfois tout donner : par exemple ici, pour avoir le bonheur de passer 4 heures ici, je n’ai pas hésité à affronter les grèves de la SNCF. Comme référence, je pourrais citer la CGT ou le patron de la SNCF, mais dans une copie de

ça ferait un peu tâche. Alors passons cet intermède léger. »

« Vivre heureux c’est parfois simple : un bon canapé, une bière, un match. Bref, rien à faire. »

 

Les élèves de la série ES ne sont pas en reste !

Sujet 1 : Suffit-il d’avoir le choix pour être libre ?

« Je peux avoir le choix entre un baba au rhum et une forêt noire, mais si le docteur me dit pas de fraises, j’ai toujours le choix sans la liberté de manger celui que je veux. »

« Choisir c’est comme avoir une épée de Da Moclès sur sa tête. »

Sujet 2 : Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?

« Et si je n’ai pas tout donné avant, la troisième partie comprendra mes pensées sur ce sujet.

»

« Se connaître soi-même nécessite une bonne connaissance de soi. »

 

Enfin, les élèves de la série S se sont également bien défendus.

Sujet 1 : Vivons-nous pour être heureux ?

« On vit pour être heureux, mais des gens voudraient qu’on soit pas heureux ( Etat, parents, professeurs, SNCF… ) »

« « Il en faut peu pour être heureux », comme le chantaient les 7 nains de Blanche-Neige. »

« Pour vivre dans la joie et l’allée graisse, il faut faire des sacrifices. »
Sujet 2 : L’artiste est-il maître de son œuvre ?

« Dans une première partie, nous verrons les avantages. Dans une deuxième partie, nous verrons les désinconvénients. »

« Comme disait l’autre, je pense donc je suis ! »

 

Concernant l’épreuve d’Histoire-Géographie, les sujets étaient «Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948)» ou «La Chine et le monde depuis 1949». Là aussi, nos futurs bacheliers ont été inspirés !

«Le projet de construction européen a vu se succéder différentes formes : la CCE, l’UE, l’UEFA.»

«L’Europe politique, c’est comme l’hiver dans Game Of Thrones : on t’en parle mais on la voit jamais arriver.»

«Au fil des années, la méfiance des européens fait qu’il sont devenus antisceptiques.»

«Deng Xiaoping a construit la grande muraille de Chine pour protéger l’économie chinoise des exportations étrangères.»

«Mao a été inspiré par son successeur.»

«Un français a dit un jour : « Laissez dormir la Chine, car si la Chine se réveille, après elle sera pas contente ».»

«La population chinoise mourrait de faim, surtout dans les grandes villes : Shanghai, King Kong ou encore Pékin.»

Retrouvez encore plus de perles du bac sur http://www.perlesdubac.fr/perles-du-bac-2014.html

Partenariat Comités d’Entreprise

ACTIV’COURS propose à votre entreprise :

  • Des conditions tarifaires avantageuses sur les cours particuliers et les stages en groupe.
  • Une mise à disposition de brochures et flyers pour communiquer auprès de vos salariés.
  • La possibilité d’intervenir afin de présenter toute notre offre de services lors de réunions d’informations.
  • Pour plus d’informations, contactez-nous au 03 20 60 48 02 (prix d’un appel local d’un poste fixe) ou à l’adresse partenariat@activcours.com

* Art 199 sexdéciès du C.G.I. (sous réserve de modification de la législation)

L’épreuve d’SES, cuvée 2014
Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?

 

Combac SESment la flexibilité du marché du travail peut-elle

réduire le chômage ?

À quels risques économiques peuvent s’exposer

les pays qui mènent une politique protectionniste ?

À l’aide de vos connaissances et du dossier , vous démontrerez que la famille peut constituer un frein à la mobilité sociale des individus.

 

Voilà des sujets de réflexion intéressants ! Nos élèves de TES ont donc du se creuser les méninges hier matin durant l’épreuve de Sciences économiques et sociales cuvée 2014.

Alors, pensez-vous avoir réussi ? Retrouvez le sujet complet ici.

Petite pensée à nos élèves en Terminale
Ils sont là : les intégrales, les nombres complexes, les probabilités, les fonctions exponentielles et les équations différentielles !


Durant toute l’aSujet bac maths 2014nnée, nos élèves se sont exercés sur des centaines d’exercices de mathématiques et maintenant, les voilà devant leur copie afin de décrocher une « bonne note » à cette épreuve tant redoutée comptant avec un coefficient de 7, et même de 9 pour ceux qui en ont fait leur spécialité.


Voici le sujet de mathématiques du bac S : ici
Voici le sujet de mathématiques du bac S, spécialité mathématiques : ici
Bon courage à tous !

.

Giorgio Chiellini
Football et études, est-ce possible?

En ce 12 juGiorgio Chielliniin 2014, le monde est coupé en deux ! D’un côté, nos chers élèves révisent studieusement pour les épreuves écrites du baccalauréat et du brevet et de l’autre, les supporters se préparent à la coupe du monde de football 2014 au Brésil. Mais, ces deux mondes sont-ils tellement différents ? A en croire le niveau de français de nos joueurs nationaux, on pourrait croire que

routourne va vite tourner pour lui, et surtout pour nous.» ou «Le Touquet, c’est une ville que j’aime bien venir.» Heureusement pour le monde footballistique, nous avons trouvé la preuve qu’études et football sont compatibles : Guglielmo Stendardo ! Du haut de 1m90 et avec ses 89 kg, ce joueur italien de 32 ans évolue en tant que défenseur

en série A. Titulaire d’une thèse en droit, il a décidé de passer l’examen du barreau afin de devenir avocat. Mais pourquoi un joueur professionnel souhaite-t-il reprendre ses études ? « Passer mes examens pour devenir avocat, c’est le couronnement d’un rêve. J’espère sincèrement devenir un exemple pour les jeunes. Lorsque l’on joue au football et que l’on est un sportif de haut niveau, on peut également obtenir de très bons résultats dans les études » explique-t-il. Guglielmo Stendardo n’est pas le seul joueur à avoir su lier sport de haut niveau et

Chiellini, considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs défenseurs du

monde. Alors à quelques jours des épreuves du baccalauréat et du brevet, n’oubliez pas d’aller vous détendre et de défouler en allant taper dans un ballon par exemple !

réussir ses examens
Nos conseils et nos astuces pour bien réviser

L’«examen» permet de tester et de contrôler les connaissances et les compétences des individus dans notre société.réussir ses examens

Durant sa vie, un individu y est confronté à de multiples reprises. Les examens sont partout ! Ecrits ou oraux, d’entrée ou de sortie d’études, examen du permis de conduire ou tests de compétences linguistiques ou informatiques. Connaissez-vous l’examen le plus controversé et le plus célèbre en France ? Bien sûr, c’est le BAC !

Certains accusent les examens de n’évaluer que les capacités de mémorisation et non la compréhension. La chance y joue un rôle non négligeable et le stress peut influencer le comportement du candidat et donc son résultat. Les examens ne reflètent pas l’image objective de la connaissance des candidats. D’autres expliquent que l’on a besoin d’une norme d’évaluation des connaissances et de la formation des diplômés. Lors de la préparation des

examens les élèves se concentrent davantage, intègrent les connaissances qu’ils ont reçus en cours et sont donc acteurs de leur apprentissage. Les examens nécessitent que l’élève se mette au travail et se prépare avec sérieux ! Comment préparer avec succès

un examen? Question simple, réponse évidente : suivre régulièrement les cours, prendre des notes, participer <

aux cours, poser des questions au professeur, faire des fiches, faire les devoirs sérieusement… Dans ce cas, la préparation de l’examen en tant que telle ne sera que de la révision et vous aurez probablement une excellente note. Malheureusement, au début de vos révisions arrivent le stress, les trous de mémoire, les insomnies et il important de bien organiser son travail ! Les consultants britanniques F. Orr et E. Clough nous donnent des trucs et

  • Il est important de prévoir son plan d’attaque (semaines, jours, heures); si vous commencez avec un objectif flou comme « réviser un peu », vous vous privez d’une motivation importante, le sentiment d’accomplissement lorsque vous atteindrez votre objectif.
  • Il est essentiel de connaître vos heures de concentration (êtes-vous « alouette » ou « chouette » ?). Ainsi privilégier les sujets les plus compliqués durant vos

    heures d’éveil et les révisions plus faciles pour les moments où vous êtes moins concentré.Si vous ne vous sentez « pas d’humeur », commencez par les sujets les plus intéressants, cela vous aidera à vous mettre au travail.

  • Si tout à coup, le stress et l’anxiété vous submergent, levez-vous brusquement, marchez quelques pas, prenez quelques respirations lentes et profondes, et remettez-vous au travail, l’esprit plus tranquille.
  • Assurez-vous de prendre des pauses courtes et régulières : le repos, sans attendre la grande fatigue, est le meilleur remède contre le surmenage et le stress.
  • Essayez de vous passer de stimulant (café, thé fort, etc): votre système nerveux avant un examen est déjà assez sollicité.
  • À la veille de l’examen, essayer de vous distraire et de vous dépenser. Allez marcher, courir, nager ou jouer au foot. Fatigué physiquement, vous dormirez alors une nuit compète (8 heures minimum) afin d’être prêt le jour J.

Une préparation organisée et sans stress sera votre atout principal pour réussir votre examen ! Choisissez la méthode qui vous convient le mieux et croyez en vous-même en jour J. L’examen n’est pas uniquement l’évaluation de vos connaissances mais également un test de vos capacités.

Pas encore sûr de vous ? Besoin d’un peu de chance? N’oubliez pas d’emporter votre porte-bonheur, trouvez votre chiffre chanceux, réalisez un petit rituel… bref peu importe votre méthode, n’oubliez pas que vous allez y arriver

! Bon courage et no stress ! Le stress est positif !